Deux décennies plus tard, les deux, qui ont survécu à la vie qu’ils ont choisie, suivront des chemins séparés. Le chanteur Michel Sardo a épousé Babette, la mère de ses deux fils, Roman et Davy, tandis qu’Anne-Marie a fondé une famille avec le réalisateur Claude Barrois, avec qui elle a eu deux enfants. De temps en temps, ces personnes, qui sont restées de bonnes amies, continuent de se saluer.

En 20 ans de mariage avec Anne-Marie Perrier, l’interprète amoureux Michel Sardo a fait une révélation passionnante.

pendant, un soir d’été 1999, une journaliste qui se trouvait à New York reçut une lettre de Michelle, dont elle n’avait plus de nouvelles depuis trois ans. Il voulait lui parler. Je l’ai rappelé et on lui a dit : J’ai une question à te poser et tu dois me répondre par un mot, oui ou non : Veux-tu m’épouser ?.

Le 11 octobre suivant, ils se marient à la mairie de Neuilly-sur-Seine, engagés pour le meilleur et pour le pire. C’est peu dire que ces vieux couples ont connu le bonheur toutes ces années. Il y a quelques mois, Michel Sardo, qui était invité dans Quotidien, déclarait que sans sa femme, il serait perdu : elle s’occupe de tout. Elle gère tout. Elle connaît les peurs des artistes. La personnalité légèrement stressée que nous avons tous.

Dans les colonnes du Figaro, l’ancienne rédactrice en chef du magazine Elle avait un autre avis sur son homme : ce n’est pas facile de vivre avec lui. Ses crises se déroulent en deux temps : il se met en colère, se calme, puis au bout d’une demi-heure il attaque à nouveau.

Vingt-deux ans de mariage et plus de cinquante ans d’amour ne peuvent pas forcément garantir une union dans la durée ! De nombreux couples découvrent soudainement qu’après des décennies de vie commune, ces caractéristiques qui se sont rendus si charmants deviennent difficiles à supporter. Serait-ce le cas pour Anne-Marie et Michel Sardo ?

Le traducteur de La Maladie d’amour a fait cet aveu bouleversant : il a renoncé une fois pour toutes à la grande passion qui l’animait depuis plus d’un demi-siècle. Et sa décision n’est pas susceptible de recours : quand je prends une décision, j’y insiste définitivement !

Si pour beaucoup, le train-train quotidien, les dégâts et les dégâts, de ces deux-là, reste une source infinie de joie. Parce qu’ils n’ont toujours pas compris ces années passées séparés, et que l’activité effrénée de Michel Sardo ne leur laisse pas le temps de s’ennuyer !

L’artiste interprète N’écoutez pas, Mesdames de Sacha Guitry depuis septembre 2019, et tourne dans toute la France. Il est ravi de faire résonner sur scène les mots gentils de ce merveilleux auteur. Il dit que faire rire les gens est ma partie préférée du théâtre.

sa vie privée est une catastrophe !


Et si l’âge mûr n’était pas l’âge de la sagesse, comme on ne le répète pas, mais plutôt l’âge de la franchise ? Et si, juste avant d’entrer dans la vieillesse, on ressentait le besoin d’arrêter de faire comme si tout allait bien, de tout décorer pour ne froisser personne ? Et si c’était tout simplement l’âge de la liberté, de la liberté de pensée et de la liberté d’expression ? Bon, ça ne marchera peut-être pas pour tout le monde, mais pour Michel Sardo notre petite théorie semble être la bonne !

En cas de doute, regardez simplement France 3 lundi soir prochain, le 10 septembre, à 20h45, qui diffuse une émission spéciale de Mireille Dumas, intitulée Qui es-tu Michel Sardo ? A moins de deux heures d’une grande interview, Michel est bien sûr de retour dans sa carrière. Mais surtout quand il aborde, comme il ne l’a jamais fait auparavant, son domaine de la vie privée, cela devient la chose la plus inattendue.

Michel Sardou amer

Oui, mais un si bel hommage est venu après la mort de Fernand. Au cours de sa vie, la réalité a été plus subtile et a laissé à Michel Sardo, aujourd’hui, des souvenirs peut-être plus amers que doux, comme il l’avoue dans l’émission : J’aurais aimé beaucoup lui parler, mais il ne parlait pas. était représenté. Il s’inquiétait de tout. Il n’y a rien de plus triste qu’un comique dans la vie. Nous n’avons jamais vraiment parlé. J’ai des remords.

Regret, remords, remords. Mais il y a au moins une personne en qui nous avons confiance qu’il ne regrette pas, c’est son grand amour aujourd’hui, Anne-Marie, sa femme depuis treize ans. Et c’est vrai qu’il est là, il n’a que du bonheur à exprimer.

Du bonheur, mais avec un brin d’humour, quand il dit : Anne-Marie c’est ma maman au bord du gouffre ! A ce stade, il vaut mieux oublier ce que Michel Sardo a dit il y a quelques minutes à propos de sa mère.