Mylène C, la femme d’Eric Zemmour, risquerait d’être irrité par Léa Salamé, perçue comme insupportable. Sa manière de mener les débats avec le candidat à la présidence fait jaser.

Malgré quelques frictions alimentées par le magazine Public, l’avocate spécialisée dans le droit des faillites serait très protectrice pour son « homme » et père de ses trois enfants. Elle l’a d’ailleurs soutenu lors de son premier meeting de campagne à Villepinte en région parisienne, malgré son opposition.

Mylène Ch*** ne voulait pas « de cette candidature. La première femme ne s’est
jamais vue Première dame ! », indique l’hebdomadaire qui se base sur les analyses du journaliste Étienne Girard, « auteur de Le Radicalisé : Enquête sur Éric Zemmour ».

La femme d’Eric Zemmour aurait exhorté leurs amis proches « d’arrêter de lui dire de se présenter à la présidentielle” ».

Elle se serait illustrée par une sombre prédiction. « À la fi n, il va perdre CNews, il ne sera pas élu, et nous, il nous reste trois enfants à élever ».
Protectrice, elle n’aurait pas apprécié l’accueil réservé par Léa Smet à Eric Zemmour dans Élysée 2022, l’émission de France 2.

La séduisante journaliste n’a pas été tendre, ce qui a agacé les soutiens du candidat de l’extrême droite.

« Ce débat est gâché par Léa Salamé, elle coupe la parole et est d’une arrogance inégalée », « La journaliste Léa Salamé agit en militante argneuse face à Zemmour ».