Si Eric Zemmour a invité à son épouse, Mylène C, dont il serait séparé selon Closer, ce serait pour s’attirer les faveurs des femmes au sens.

Comme le précise «Le Parisien », le chemin élyséen de l’ancien sniper de On n’est pas couche sur France 2 est semé d’embûches.

Et l’objectif de celui qui partagerait la vie de Sarah Knafo, sa conseillère de 28 ans, devrait progresser chez les femmes.

« Volontiers misogyne », Eric Zemmour « renoue avec le « gender gap ».
Il s’agit d’un vote « défavorable des femmes, dont l’extrême droite a longtemps pâti ».
D’après un sondage Ifop, repris par « Le Parisien », « 12 % des femmes pourraient voter pour lui, contre 17 % des hommes ».

En tout cas, Eric Zemmour aurait réussi un tour de force en convainquant son épouse, une avocate spécialiste dans le droit des faillites à faire le déplacement à Villepinte à l’occasion de son premier meeting de campagne.

Closer qui a annoncé la supposée grossesse de Sarah Knafo affirme qu’ils n’habitent plus ensemble. »L’essayiste, qui accueillera donc un quatrième
enfant, n’est toujours pas divorcé de la maman de ses trois premiers
Hugo (24 ans), Thibault (23 ans) et Clarisse (17 ans), même s’il n’habite
plus avec l’avocate rencontrée en 1982 », a-t-il indiqué.