Nolwenn Leroy a fait la promotion de son album La Cavale, sorti le 12 novembre, qui rend hommage au chanteur.

Il y a quelques mois, Nolwenn Leroy sortait son nouvel album. Cette composition rend notamment hommage à sa compagne et mannequin : le chanteur Christophe, qui nous a quittés en avril 2020. A savoir, la chanteuse a évoqué ce lien particulier qui l’unissait à son regretté collègue.

Christophe honoré par Nolwenn Leroy


Le 12 novembre 2021, Nolwenn Leroy sortait son huitième album studio. Ecrit par, co-écrit avec Benjamin Biolay mais aussi Adélaïde Chabannes du groupe Therapy Taxi. Dans cette chanson, le chanteur oscille entre ballades et ballades. La jeune femme en a également profité pour déclarer l’amour à son fils avec « Mon Beau Corsaire ». Mais elle fait aussi revivre une province de Brest ainsi que Christophe dans la merveilleuse bande son piano « La Cavale », qui d’ailleurs donne son nom à l’album.

Cette chanson est spécialement pour Nolwenn Leroy En effet, en plus de faire référence à l’une des provinces de Brest, la chanson La Cavale fait référence à la mort de Christophe. Ce dernier est décédé du Covid le 16 avril 2020 : « Avec le chanteur Christophe, nous n’étions que des amis. Nous dînions ensemble. La Cavale, pour lui rendre hommage. »

Comment est née la chanson ?


Cette fameuse adresse n’aurait pas dû voir le jour. Du moins pas sous sa forme actuelle. En effet, quand j’ai appris le décès de Christophe, Nolwenn Leroy a décidé d’ajouter une référence au chanteur : « J’avais déjà commencé à écrire ma chanson sur Brest, après avoir chanté les paroles de Miossec. Quand j’ai appris que Christophe était parti, dans ma ville , j’ai pris les mots et transformé la chanson en ce double sens. C’était une personne exceptionnelle, un musicien complet, avec qui nous avons parlé pendant des heures… ».

Il faut dire que Nolwenn Leroy était proche de Christophe. En effet, en plus d’admirer son travail, les deux se parlaient souvent ensemble : « On a passé du temps ensemble, des dîners. Ensemble on a aussi travaillé sur une chanson en l’honneur de Balavoine. Les deux artistes étaient aussi fans de l’Auvergne. Une région chère au chanteur : « On a beaucoup parlé de l’Auvergne. . Je suis Breton, mais aussi Auvergnat par ma mère et nous avions un dénominateur commun.