Chaque après-midi, zette fait couler la bonne humeur dans les enceintes des 12 Coups de Midi sur TF1. Mais vous ne verrez pas son visage. Jean-Luc Reichmann nous a montré pourquoi !

Si vous êtes un fidèle spectateur des 12 coups de midi, le son de celui-ci vous est inconnu ! Chaque après-midi, en compagnie de l’increvable Jean-Luc Reichmann, Zette pleut et brille dans le cadre des Candidats de TF1. Mais à l’écran, l’ami de l’animateur ne dévoile jamais son visage. Et cela n’arrivera jamais… A l’occasion des 12 ans du métrage de 12h qui débutera le dimanche 26 juin à midi sur TF1, Jean-Luc Reichmann nous a montré pourquoi les téléspectateurs ne découvrent jamais Zette.

Son visage sera dévoilé dans un documentaire !

« Ça fait partie du puzzle du jeu et de la convention qu’on a, Isabelle (Ben Hadj) et moi. Ne pas voir son visage fait partie de l’imaginaire qui entoure son personnage », a justifié le présentateur de 61 ans. Mais le 2 juillet, les téléspectateurs de la première page ont été choqués. En effet, ce soir-là, après son premier bonus des 12 ans à partir de 12h, TF1 programmera un documentaire exceptionnel sur Jean-Luc Reichmann. Pour l’occasion, il fera beaucoup confiance à ses proches devant la caméra. Parmi eux : Isabelle Ben Hadj, surnommée Zette

On voit son visage exposé pour la première fois dans le documentaire car c’est Isabel qui parle de son ami Jean-Luc. Nous sommes amis depuis 1987, date à laquelle j’ai déménagé à Paris. Cela fait partie de mon quotidien à l’heure du déjeuner. Dans le documentaire, elle a des mots très touchants pour moi », nous a expliqué Jean-Luc Richmann. Dans le documentaire, on voit Isabelle et pas Zeit. Quand on m’a demandé « Qui vais-je voir dans ce document », j’ai pensé à elle. parce que c’est mon amie.

Zette et Jean-Luc Reichmann, une vraie amitié de plus de 35 ans

Isabelle Benhadj débute sa carrière radiophonique dans les années 80, et en 1987, elle rencontre Jean-Luc Richman sur Fun Radio, avec qui elle prend plaisir à donner diverses émissions vocales. Puis en 1991 elle rejoint l’antenne de TF1, devenant la voix de plusieurs programmes.