Suite à son retour « catastrophique » dans les instructions de Dance Machine, Ophélie Winter va voir ses forces décliner. En plus de cela, elle a pu compter sur l’aide du beau-frère de Michel Sardou.

Selon un article paru dans le magazine Public en décembre dernier, « l’enregistrement de Dance Machine, l’émission culte qu’elle a interprétée dans les années 90, devait signer son spectaculaire retour. »

Pendant la durée des enregistrements, l’artiste, qui a aujourd’hui 48 ans et vit à La Réunion une bonne partie de l’année, n’aurait été que la coquille de son ancien corps.

Selon une source, « toute la salle était choquée », ce qui fait que la complice de Julien Doré aurait eu du mal à trouver sa place et à trouver ses mots.

 » Elle était constamment accompagnée d’un assistant réalisateur. Il y avait encore des gens au centre !  »

C’est dans ces circonstances que le beau-frère de Michel Sardou, le photographe Jean-Marie Périer, lui est venu en aide.
Il a évoqué en sa mémoire les insultes qu’elle a dû subir dans les années 90. Les agressions qu’il a subies à l’époque ont conduit à son statut actuel, qui est le résultat de ces attaques.

Sur son fil Instagram, il aurait déclaré : « Nous avions envisagé avec de nombreux artistes ce qu’ils feraient le premier jour de l’an 2000. »  » Pour Ophélie, c’était d’assister à ses cours de boxe pour continuer à se battre contre tous ces gens qui lui en voulaient d’être belle, joyeuse, talentueuse et heureuse d’être en vie « , ce qui est le meilleur moyen de se faire abattre par tous les envieux, qui, comme chacun sait, sont extrêmement nombreux à partir du moment où vous avez le culot de réussir.