Si le Prince vit la belle vie aux commandes de Monaco, il partage aussi quelques drames avec les résidents. C’est le cas depuis peu avec le décès d’un pompier. Il a rompu le silence pour exprimer sa tristesse.

Bonne vie avec sa femme

Pendant plusieurs mois, le prince Albert a été éloigné de sa femme. Cette dernière, alors en voyage humanitaire en Afrique du Sud (son pays d’origine), est atteinte d’une grave infection ORL. Incapable de voler, il subit plusieurs interventions chirurgicales. Son état de santé est préoccupant, même si elle a pris la parole pour rassurer les citoyens monégasques. Par-dessus tout, elle parle après quelques semaines de rumeurs. Quand certains disent qu’elle cache une chirurgie plastique bâclée, d’autres expliquent qu’une procédure de divorce a commencé. Les rumeurs ont terriblement blessé le prince.

En octobre dernier, il répondait dans les colonnes du Point : Comment puis-je prétendre que ces articles ne m’ont pas touché ? Bien sûr, ces empreintes apparues à divers endroits étaient très dérangeantes et nuisibles. Pour mon épouse, pour moi ou pour Monaco. Lorsque les commentaires ne sont pas fondés et consistent en des éléments d’appréciation complètement fabriqués, c’est triste et malheureux.

Il explique que les problèmes de santé de sa femme n’ont pas été révélés plus tôt. Cela limiterait peut-être les rumeurs : Ma femme ne voulait pas du tout parler de ses problèmes de santé personnels, nous avons préféré l’option d’une petite communication à ce sujet. Comme c’est souvent le cas dans la vie, il s’agissait d’équilibre et de choix.

Le retour tant attendu de Charlène

En août 2021, Albert entreprend une tournée en Afrique du Sud. Charlene partage cette douce rencontre sur Instagram. Puis on annonce qu’elle pourrait revenir dans quelques semaines. Mais son retour est toujours reporté. Enfin, elle est revenue en Europe en novembre, mais n’est pas restée proche de sa famille. Elle est dans une clinique privée à l’étranger. Ils sont encore très fragiles et faibles et devraient mettre du temps à se rétablir complètement.

Albert apparaît seul avec ses enfants lors de fêtes et d’événements. Mais il sait qu’il s’agit de retrouver sa femme mieux après. Aujourd’hui, Charlene de Monaco semble aller beaucoup mieux et peut à nouveau accompagner son mari lors de sorties officielles. Une photo récente montre les deux amoureux s’embrassant affectueusement à l’occasion d’une visite officielle en Norvège.

Mais alors que le prince reprend une vie normale avec sa femme, la cité-État est choquée par une tragédie qui l’affecte profondément. Sur Instagram, il a brisé le silence pour exprimer tout son chagrin.

Un pompier décède lors d’une intervention risquée

Un incendie s’est déclaré dimanche 19 juin dernier dans l’émirat. C’est l’avenue Princesse Grace qui met la vie de nombreux habitants en grand danger. Les pompiers ont été rapidement appelés et ont pu intervenir. S’ils ont pu sauver les civils en maîtrisant le feu et en laissant, un à un, toute la population, le sapeur-pompier a perdu la vie lors de cette intervention. Il s’appelait Thierry Bérard.

Deux jours après l’accident, le Prince Albert II de Monaco est sorti du silence. Et il a posté sur Instagram un communiqué officiel exprimant sa grande tristesse d’annoncer cette nouvelle. De plus, il apporte tout son soutien à la famille du pompier, qui a été touchée au cœur par ce terrible drame. En sauvant des vies, Thierry Berard a perdu la vie.

« Le Prince Albert II est attristé d’apprendre le décès hier du Sergent Thierry Bérard dans l’exercice de ses fonctions. Pour la première fois de son histoire, les sapeurs-pompiers de la Principauté ont perdu l’un des siens, œuvrant pour remplir leur devoir de sauver des vies. Son Altesse tient à assurer à l’épouse et à la fille de ce pompier, qu’il est avec sa famille, enlève leur profonde tristesse.Cela fait également de Sienne les sentiments forts du Corps des Pompiers de la Principauté, et de toute la force générale, profondément touchée par cette terrible événement. »

Ces paroles témoignent de l’attachement du Prince envers Monaco et son peuple.