Françoise Hardy lutte contre la maladie depuis de nombreuses années. Après avoir reçu un diagnostic de lymphome en 2004, la célèbre chanteuse des années Yé-yé a développé un cancer du système lymphatique en 2015, qui l’a fait tomber dans le coma, puis un cancer de la gorge , depuis 2018.

Françoise Hardy souffre de plusieurs types de cancers depuis de nombreuses années, et en souffre au quotidien. Le 3 juillet 2022, la chanteuse fait de mauvaises déclarations sur son quotidien ainsi que sur la mort qu’elle peur.

Si la maman de Thomas Dutron est en rémission, Françoise Hardy conserve un stigmate sévère de la maladie, comme je l’explique dans les colonnes du Journal du Dimanche, le 3 juillet 2022. Depuis 45 traitements de radiothérapie, l’absence définitive de salive et le manque d’irrigation des le crâne et toute la région ORL font de ma vie un cauchemar , raconte la traductrice du message personnel.

Françoise Hardy a très peur


Françoise Hardy vit au quotidien des moments complexes et douloureux. Cinq heures par jour, c’est juste pour me nourrir et je suis toujours à risque de saigner du nez parce que mon nez est sec et bouché malgré l’utilisation d’huile pour les tapisser plus d’une fois par jour. Cette récente hémorragie a desséché ma gorge postérieure de façon assez dramatique, me faisant avoir des quintes de toux dures et des étouffements, comme l’ex-petit ami captivant Jacques Dutron.

Françoise Hardy : Plus rien ne fonctionne normalement.

En souffrance physique depuis des nombreuses années, Françoise Hardy a gardé des secrets bouleversants sur son état d’esprit. Parfois, j’ai révélé que j’aimerais pouvoir dormir et ne pas me réveiller. Pourtant, dans le magazine du Dimanche, elle avouait avoir peur de la mort alors qu’elle avait longtemps cru que la mort n’est que la mort du corps, qui appartient au monde matériel, mais pas de l’âme.

Militante euthanasie, la chanteuse n’a pas forcément peur de sa propre mort que d’être abandonnée par sa famille. Elle a peur, bien sûr, mais pas de la mort elle-même, explique-t-elle au JDD, mais plutôt de la mort. La douleur terrible d’être séparé de ses proches et les souffrances physiques que la mort entraîne souvent

À cause des traitements qu’elle reçoit, Françoise Hardy a perdu l’usage d’une de ses oreilles et ne peut plus s’alimenter correctement. La chanteuse a expliqué à Current Woman le 15 juin 2021. Je n’ai rien qui fonctionne normalement car ces traitements et mes nuits sont pires que mes jours. Il y a toujours pire que ce que nous subissons pour nous-mêmes, mais ce n’est pas une consolation.

Françoise Hardy favorable à l’euthanasie


Patiente depuis plus de dix ans, Françoise Hardy s’est toujours prononcée sur l’euthanasie. Il faut mettre fin à la souffrance. C’est le moins qu’on puisse faire. Elle a déclaré sur RTL Radio le 31 mars 2021 qu’il est humain. Ma mère, avec ma complicité, a réussi à être euthanasiée. Savoir que son médecin pouvait l’aider et faire en sorte qu’elle soit euthanasiée alors qu’elle ne voulait plus continuer à vivre avec cette terrible maladie a été un soulagement extraordinaire.

Si Jacques Dutronic ne veut pas qu’elle souffre inhumainement à cause des séquelles d’un traitement très lourd, explique-t-elle, alors son fils est inquiet. Si elle avait mal, travaillait sans relâche, elle préférerait le finir ! Mais elle est très rapide à le dire. C’est tout le contraire. Elle serait très vite euthanasiée, puisque la chanteuse avait été capturée à France 2 en mars 2021.

Epuisée par ses maladies et ses traitements, Françoise Hardy résiste car elle redoute l’immense tristesse de ce genre de séparation d’avec celui qu’on aime le plus au monde, c’est-à-dire la mort.