Pendant cette campagne présidentielle, Eric Zemmour serait devenu une marionnette entre les mains de Sarah Knafo dans de quoi irrité sa femme, Mylène C, opposée à cette candidature.

Contrairement à Sarah Knafo, organisatrice et inspiratrice de sa campagne de l’ancien sniper de On n’est pas couché, Mylène Ch. ne voulait « pas de cette
candidature », a rappelé Public.

L’avocate spécialisée dans le droit des faillites ne s’est jamais vue Première
dame.

La femme d’Eric Zemmour aurait même exhorté ses proches « d’arrêter de lui dire de se présenter à la présidentielle ».
« À la fin, il va perdre CNews, il ne sera pas élu, et nous, il nous reste trois enfants à élever », aurait-elle lancé.
Sarah Knafo, présentée comme la seconde femme d’Eric Zemmour, ne l’entend pas de cette oreille, a livré des conseils au candidat lors de son passage dans « Face à Baba », présenté par Cyril Hanouna sur C8.

Son comportement a fait jaser sur les réseaux sociaux.
Sarah Knafo qui dit « DU CALME » à Zemmour à l’autre bout du plateau ça me tue, c’est sa marionnette ?
«Zemmour il a dit qu’il ne se fera jamais influencer par une femme alors qu’il cherche l’approbation de Sarah Knafo après chaque phrase », est-il commenté sur Twitter.
La magistrate à la cour des comptes a conseillé à plusieurs reprises à son candidat de sourire.

« On voit Sarah Knafo donner des consignes tactiques à Zemmour, il va repasser en 4-5-1 je pense », est-il commenté.