C’est aurait fini des petites balades dans les rues de Paris de Sarah Knafo avec Eric Zemmour, comme immortalisée par Closer il y a quelques jours. Une distance s’impose.

Désormais, le candidat de la présidence de république ne pourrait se déplacer seul, et comme le précise «Le Parisien », entre trois et sept agents sont constamment à ses trousses.

Le papa de trois enfants, peut-être bientôt d’un quatrième – premier de sa relation avec Sarah Knafo – l’ancien polémiste est en effet placé sous protection policière. Il est lassé T3, c’est-à-dire qu’il est considéré comme « potentiellement menacé ».

Le niveau le plus élevé étant le T1. Il s’agit de l’évaluation de l’unité de coordination de la lutte antiterroriste (Uclat).

C’est dans le cadre de cette protection, qu’Eric Zemmour ne pourrait plus s’octroyer une virée shopping comme en octobre dernier avec sa séduisante conseillère. Les photos ont été publiées par le magazine Public. Ils étaient tout sourire.

À la mi-septembre, il est constamment accompagné « par
trois fonctionnaires de police, dont l’un, « précurseur », est
chargé de sécuriser en amont les lieux où il doit se rendre ».

S’il est menacé, c’est en raison de ses déclarations, et non pas des incidents comme à Villepinte, qui seraient très rares.

Si Eric Zemmour est ultra protégé, on ne peut pas en dire autant de ses proches dont sa « compagne » dont le visage est désormais connu, et surtout son épouse immortalisée par le magazine Closer à Paris. Elle n’était pas protégée.