Le monde de la musique est en deuil. Mardi 19 juillet, on apprenait le décès du chanteur DANI, de son vrai nom Danièle Graule. Son producteur a annoncé la nouvelle
sur RTL, expliquant qu’elle était partie dans la nuit, énergique et heureuse.

La chanteuse DANI est décédé mardi soir 19 juillet à l’âge de 77 ans. Une triste nouvelle a été annoncée sur RTL. DANI laisse dans le deuil son fils Julian, né en 1969.

La chanteuse DANI, qui était aussi actrice, mannequin et showgirl et avait fait son grand retour en 2001 avec la chanson Comme un boomerang, est décédée lundi à l’âge de 77 ans,
Lambert Boudier, son responsable, a communiqué avec l’AFP mardi.

La même source précise que l’artiste est décédée des suites d’un sentiment de mal-être dans la région de Tours, où elle habite. Elle venait de terminer sa dernière tournée d’albums,
Horizons Dorés, et terminait déjà un nouvel album.

La célèbre chanteuse et actrice française, femme aux multiples casquettes, a toujours gardé son jardin secret. A 77 ans, DANI (Comme un boomerang) s’ouvre enfin et révèle une personnalité hors du commun.

Personnage ravissant et androgyne,DANI a marqué les années 1960 par son élégance et sa sensualité. Un modèle, une chanteuse, une actrice et une actrice a de nombreuses facettes.

A 18 ans, elle part de Perpignan pour tenter sa chance dans la capitale. Elle a fréquenté l’École des beaux-arts, où elle était connue pour sa personnalité et son charisme.

Entre 1964 et 1966, elle travaille pour le journal « Jours de France » en tant que photographe, puis décroche de petits rôles au cinéma tout en étant mannequin.

En 1966, conseillée par Robert Madjar de ‘Salut les Copains’, elle quitte la scène pour se consacrer à la musique et sort ses 45 premiers rouleaux, ‘Garçon manqué’.

Deux ans plus tard, Dani a eu son plus grand succès avec « Papa Just Married the Handmaid », qui s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires, un grand nombre en 1968.
Après ce succès, elle part en tournée avec Claude François et Alain Chamfort, avant de se produire au Théâtre Bobino en 1971.

Elle a chanté à Olympia au Tom Jones Show. Son album lui a valu la prestigieuse Charles Cross de l’Académie en 1970.

période technique difficile

En 1974, elle est choisie pour représenter la France à l’Eurovision avec la chanson « La vie à 25 ans » La mort du président Georges Pompidou laisse la France et Dani en deuil.

Conseillée par Alain Delon, elle prend la direction de discothèques, mais les beaux jours prennent fin avec le décès de son père, sa soeur Jane Renoux et le père de ses deux fils, Benjamin Auger.

Son image est déformée, elle se drogue et disparaît de la scène parisienne.

En 1993, Dani tente de renouer avec ses fans, mais la chanson de Jean-Jacques Pernel « N…comme plus jamais » apparaît indifféremment.

comme un boomerang

La rencontre avec Etienne Dahou la ramène sur scène avec la reprise de « Comme un boomerang » de Serge Gainsbourg.
Le duo a été nominé pour la meilleure chanson de l’année aux Victoires de la musique en 2002.

En 2003, Dani s’associe à Christophe Miossec , Dani el Darc et Alain Chamfort pour sortir son cinquième album studio, Tout dépend de contexte.

Toujours dans les années 2000, l’artiste retourne au cinéma et nous le voyons en compagnie de Jacno dans « Les lionceaux » et dans « Fauteuils d’orchestre » avec Cécile de France.

En 2004, la chanteuse tourne dans toute la France et sort un nouvel album « Laissez-moi rire » en 2005. La même année, Dani participe au DVD « l’Impromptu dans les jardins du Luxembourg » réalisé par Alain Chamfort,
avec qui elle a interprété la chanson « Queen of Austria ».

Dani, actrice de cinéma et de télévision