Les vacances d’été n’ont pas été faciles pour Sophie Davant, qui allait avoir du drame. Elle est bouleversée, ce qu’elle a elle-même confirmé.

Après que Closer ait signalé une petite friction avec William Leymergie, qui l’aurait « empêché » d’épouser sa fille la semaine dernière au Cap Vert,
c’est maintenant au tour d’Ici Paris de faire peur aux vacances.

Cette fois, il ne s’agit pas de sa vie amoureuse, il s’agit d’un drame d’une autre nature.

« Tout avait bien commencé… Après une année bien remplie, l’animatrice a finalement pu abandonner, mais du coup tout a changé », raconte le post,
qui précise que Sophie Davant avait l’air « terrifiée de face ».

Ici Paris a déclaré dans son édition du 27 juillet que « Sophie Davant n’oubliera jamais ce qu’il reste d’elle dans un été meurtrier dont
les répercussions sont encore inconnues ».

Fait référence aux incendies qui ont englouti la Lagune et de la Salie, à quelques kilomètres au sud des dunes du Pilat, le fief de la famille Sophie Davant.

« Mon pays brûle. Tristesse. » Les mots sont éloquents sur la façon dont Sophie se sent. Ce n’est pas qu’un témoignage, c’est un cri du cœur. Quelques minutes
plus tard, elle reprend sa caméra et filme à nouveau le ballet des Canadair : « Bravo aux pompiers en difficulté », a commenté l’animateur en ajoutant
le hashtag « J’aime ».

Sophie Davant est très attachée à cette scène, et pour cause ! Son père, Pierre, a créé des réserves naturelles dans le sud-ouest.
J’ai gardé beaucoup de choses de ce qu’il m’a apporté et de ce qu’il m’a transmis, dont l’amour de la nature, des animaux et de l’environnement ».