La vie de Françoise Hardy est devenue un véritable calvaire depuis une dizaine d’années. Souffrant de lymphome, elle a dû accepter de vivre recluse dans son appartement. Tous les détails importent désormais pour éviter à la maladie d’avoir raison d’elle. La chanteuse n’arrive plus à s’exprimer et une des oreilles n’entend plus rien. Elle a dû quitter la scène avec le regret. Même si son fils a tendance à tout gardé pour lui, il lui est difficile d’accepter le pire. La situation lui est infernale et il ne supporte pas de voir sa mère se faiblir de jour en jour. Avec un système immunitaire trop faible, elle n’a pas pu être vaccinée contre la pandémie. Elle est trop faible pour faire quoi que ce soit que Thomas Dutronc craint toujours le pire à chaque réveil.

Le moment où tout s’est effondré

Malgré le avis négatif des médecins, Thomas Dutronc a continué de garder espoir. Il a voulu prouver qu’ils ont eu tort et que la fin est encore loin pour sa mère. Les médecins lui ont répété plusieurs fois qu’il est temps de prévenir Jacques Dutronc pour qu’il puisse avoir du temps pour lui dire au revoir. Ils estiment que cela fera du bien à la chanteuse et que la bienveillance de ses proches l’aidera. La modestie du musicien lui pousse à ne se confier qu’à un cercle d’amis proches. C’est cette forme de tendresse est apprécié par sa mère qui continue de se battre malgré tout.

Dutronc espère encore !

Françoise Hardy est partisane du droit de mourir dans la dignité. Ce n’est pas le cas de son fils. Même s’il sait parfaitement le souhait de sa mère de partir sereinement et sans souffrance, il ne veut pas accepter la situation. Même s’il sait parfaitement le souhait de sa mère de partir sereinement et sans souffrance, il ne veut pas accepter la situation. Thomas Dutronc entre donc en conflit avec la communauté médicinale. Si les médecins étaient d’accord pour la faire partir, le musicien n’entendait pas cela de la même oreille. Il avait la forte conviction que même dans le coma, sa mère peut toujours l’entendre. Il restait à son chevet jour et nuit et le jour où elle semble s’éteindre, elle entame son voyage de retour.

En tout cas, l’histoire de Thomas Dutronc véhicule un message d’espoir. Le plus important est qu’il saura très bien comment faire pour aider sa mère à partir sereinement le moment venu.