Un attentat à l’Aquaboulevard a suscité l’émoi de Touche pas à mon poste ce mardi 21 juin 2022. Cyril Hanouna a accusé les fans du rejet de C8.

Ce mardi 21 juin 2022, Cyril Hanoun a dominé l’arrivée en prime time sur C8 avec Touche pas à mon poste. Le producteur d’animation a décidé de consacrer la seconde partie à un attentat qui a eu lieu avenue Aquaboulevard à Paris.

Alan, avec sa mère, est passé en mode Touche pas à mon poste. Le jeune de 15 ans a déclaré avoir été agressé par des agents de sécurité sur la rue Aquaboulevard. Son récit tranche avec la direction de l’établissement parisien, dont la version des faits a été transmise par Gilles Verdez. La mère d’Alan a critiqué la position du chroniqueur dans l’émission TPMP.

Cyril Hanouna bat Gilles Verdez à TPMP


« On m’a déjà dit qu’il n’y aurait pas de réactions des chroniqueurs, mais ce n’est pas grave, je vais répondre à la question », a déclaré la mère d’Alan. Gil Verdes, qui a nié avoir laissé la direction d’Aquaboulevard répondre à la polémique, a provoqué la colère de Cyril Hanoun. L’animateur de Touche pas à mon poste a laissé éclater sa colère contre son chroniqueur.

Il n’est pas nécessaire de ressembler à un procureur. Vous n’êtes pas au tribunal ici. (Alan, ndlr) Monsieur… vous n’êtes pas le procureur ! Nous ne sommes pas au commissariat ! On ne plaisante pas, on n’est pas dans un rôle. Le petit, traumatisé, lui parle comme au tribunal. c’est du n’importe quoi ! Prenez un ton désinvolte, on n’est pas là-bas… » Cyril a adressé ses salutations affectueuses à Gil Verdez.

Quel est le public de Touche pas à mon poste sur C8 ?

Du côté du public, la C8 est sous pression. Les deux volets « Touche pas à mon poste » ont attiré l’attention de 793 000 et 1,26 million de téléspectateurs. Sa part de marché est de 4,3 % et de 6,4 % auprès du public de 4 ans et plus. Cyril Hanouneh a enregistré des performances étonnantes pour sa chaîne en dirigeant tous ses indicateurs vers le bas. Par rapport au mardi 14 juin, l’animatrice vedette du groupe Canal+ a encouru des pertes consécutives de 0,2 et 0,8 point.