Neuf mois après la mort de Jean-Pierre Pernaut, Nathalie Marquay n’aura pas grand-chose à fêter et elle passera Noël seule et malheureuse à la maison.

Est-il vrai que Noël est vraiment magique ? Nathalie Marquay, 55 ans, ne semble pas le remarquer cette année. Neuf mois après la mort de Jean-Pierre Pernaut, elle semble même redouter ce moment, selon le magazine Voici, qui révèle comment elle gère la perte de son conjoint. La façon dont elle s’est promenée dans les rues de Paris restera à jamais dans les mémoires. Il semblerait qu’elle ne soit pas au sommet de sa forme.

Depuis que Lou et Tom ont déménagé, elle est effectivement recluse dans sa maison d’Antony, ayant refusé de participer au drame.
Il a été révélé qu’elle vit recluse avec ses deux énormes chiens et se fait livrer ses courses à domicile.

Si Nathalie Marquay s’aventure un jour à l’extérieur, ce sera pour une visite bien nécessaire chez le chiropracteur.

Un proche a révélé au magazine que la semaine dernière, en sortant de son rendez-vous, elle s’est arrêtée devant un temple bouddhiste et est restée là, les yeux fermés, comme si elle méditait.

Il n’y a aucun doute dans son esprit qu’elle peut parler à Jean-Pierre. En vérité, je n’ai aucun doute sur le fait qu’il se trouve à proximité de moi. Elle a dit : « Je crois aux anges, à la vie au-delà de la mort », au magazine Ciné Télé Revue. Lorsque nous en avons discuté pour la première fois, il était assez terre à terre ; maintenant, il m’envoie des indications.