Selon le journal local Var Matin, l’énorme dette de Bernard Tapie va se dissiper petit à petit grâce à ses nombreuses ventes. On explique tout en détail.

Bernard Tapie est décédé il y a dix mois aujourd’hui. L’homme d’affaires de 78 ans est décédé d’un cancer le 3 octobre 2021, laissant derrière lui une femme et deux enfants. Dont 600 millions d’euros dus au Consortium de réalisation afin de rembourser au Crédit lyonnais les dettes qu’il leur devait. Une histoire qui a captivé la nation pendant de nombreuses années…

La villa de Bernard Tapie a été mise en vente.

La villa « Mandela » de Bernard Tapie, d’une superficie de 500 mètres carrés, située sur un terrain de deux hectares, a été mise en vente pour aider à rembourser le prêt.

La Provence, en liquidation depuis avril 2020 et propriété de Bernard Tapie, a également été évoquée par les journalistes de Var Matin le 3 août dernier.

Rembourser une montagne de dettes

Ainsi, l’endettement massif de l’ancien ministre commence à se dissiper. Bernard Tapie avait également vendu son hôtel particulier parisien, son yacht et quelques objets d’art, comme il convient de le noter. Avec cette formule, sa dette de 600 millions d’euros aurait été réduite à 220 millions d’euros.

C’est Dominique Tapie, la veuve de Bernard Tapie, dont la vie a été bouleversée par cette situation. Selon Paris Match, elle doit désormais « vérifier son argent » et a été contrainte « de vendre ses sacs Hermès, d’accepter des aides pour payer le dernier salaire de son personnel, de payer son coiffeur et son professeur de danse ». En tant que députée, Dominique Tapie reçoit désormais une petite pension de son mari.

Mais elle a des copains comme Jean-Louis Borloo qui seraient là pour elle quoi qu’il arrive. Tapie est un « touche-à-tout » depuis des décennies. Tout a commencé par sa carrière de chanteur, puis il s’est tourné vers les affaires en reprenant des entreprises en difficulté. Au fil de sa carrière, il s’est aventuré dans les domaines de la politique et de l’athlétisme.

Le club de l’Olympique de Marseille qu’il a dirigé a remporté plusieurs titres durant son mandat, dont la très convoitée Ligue des champions. En outre, il disposait d’un mémorial au stade Vélodrome au moment de sa mort. Dans cette ville du sud de la France, il était une célébrité locale. Nous vous promettons de vous tenir informés de toute évolution concernant le successeur de Bernard Tapie dans les semaines et mois à venir.